Expérience de Mort Imminente

La nuit du samedi 4 ou dimanche 5 février 2017, j’ai vécu un moments symboliques et initiatiques, De ceux qui changent le cours d’une vie. Une expérience qui m’a marqué profondément et qui s’est inscrite dans ma mémoire comme un souvenir réel peut le faire. Il me faudra surement beaucoup de temps pour faire la part des choses, si faire la part des choses est possible quand certains chamanes et transeurs appellent ça une expérience de mort imminente (EMI) alors que les psychiatres, eux, parlent d’un état délirant avancé.

Si on considère le délire comme pouvant être le début de l’initiation, révélation violente mais chargée d’un sens caché et symbolique, le surdosage de neuroleptiques qui me fut imposé lors de mon hospitalisation au CHS de la Savoie m’y conduisit sans conteste. Plus que dans un rêve, je fus projeté dans un état de conscience modifié où s’imbriquaient des univers étranges et fantastiques un peu comme ceux que l’on peut connaitre lors d’une paralysie du sommeil et ses histoires à tiroirs. Chaque séquence m’amenait dans une autre où, il se déroulait une autre histoire.

Ce premier tableau représente une de ces séquences :

XXI – Le Monde – Le passé nous révèle l’avenir : nous concevons ce qui sera d’après ce qui fut. En t’élevant au-dessus du présent, tu t’inities au Grand Œuvre achevé ; tu rentres dans le Cosmos, c’est-à-dire dans le Monde en puissance de coordination définitive. Il s’agir d’une réalisation subjective qui n’a rien de chimérique. L’homme est l’athanor où murit le pur or philosophal. Réalise en toi-même l’idéal de la création, pour conformer ton Microcosme à I’harmonie du Macrocosme, car tel est le suprême objectif du Sage.   

XXII – Le Mat – Quand tu auras atteint le sommet d’où se contemplent tous les royaumes de la Terre, ta vue plongera, au-delà du concevable et tu succomberas au vertige de l’Infini. Ensoph, l’Abime sans fond, t’absorbera, pour te ramener dans le sein maternel de la Grande Nuit, génératrice des êtres et des choses. Ici la raison se tait devant l’ineffable Mystère des mystères fatalement muet. Prends conscience de ton néant, car, sans pieuse humilité, pas de réintégration dans le Tout primordial ! 

Une réflexion au sujet de « Expérience de Mort Imminente »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s