phase3

« Artiste maudit, génial parce que fou, ou vice versa. Sans doute faut-il nous défaire de cette image romantique et davantage suivre le parcours pour en comprendre la souffrance, la profondeur et la lumière ». Jean Pacôme (About phase3 – 1992)

Ma vie aurait certainement été différente sans ce diagnostic de schizophrénie à l’âge de 21 ans., pas forcement mieux mais différente.

Pour vivre et faire vivre ma famille, j’ai travaillé pendant 30 ans dans le nucléaire civil. Il m’a fallu toutes ce temps et une énorme remise en question pour me libérer (en 2017) de ce boulot qui, après 3 burn-out, n’était plus qu’une grande souffrance.

Me voici revenu à mes premières amours.
L’art est avant tout un moyen d’exploration mentale., l’expression de ma révolte et de ma résistance à la souffrance. Ce qui n’est pas exprimable par des mots demeure ma problématique. Mes créations révoquent mon cheminement psychologique, mes introspections, mon mode d’emploi pour retrouver la  Santé.

  • 1983 « Berriat 83 » – Exposition collective – Grenoble
  • 1983 « Expo Terre » – Grenoble
  • 1983 « phase3 X-pose » – Saint-Jean-de-Maurienne
  • 1983 « Le BOUC NOIR squatte les Zarbo » – Grenoble
  • 1984 « DEUS IRAE »Grenoble
  • 1985 « LA FEMME SOUS CELLOPHANE » – Grenoble
  • 1992 « phase3, dix ans de figuration » – Tullins-Fures
  • 2016 « i-Roader in Grenoble » –  Grenoble
  • 2016 « Psychiatrists tried to kill phase3 » –  Grenoble
  • 2019 « la µexpo » – Grenoble
  • 2020 « Burn-out » – Grenoble

https://www.facebook.com/thephase3