Carry Home

Toujours un peu mégalomaniaque et tristounet, le phase3. Le genre de gars qui vit sur son passé,  mélange du syndrome de Peter Pan et de la peur de devoir se confronter à une réalité parfois bien creuse.
 
Elle a bon dos la schizophrénie !!!
 
Longtemps, je me suis demandé pourquoi je ne me remettais pas à la peinture, me disant « à quoi bon ? », trouvant toujours 1000 prétextes échappatoires, invoquant le manque de disponibilité, d’espace.
Mais tout  cet argumentaire n’est pas très valable. 
Il cache la peur du vide et la crainte de ne produire que des choses sans intérêt qui dégonfleraient mon obèse égo. – phase3